Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Eurogestrim, Agence immobilière MONTPELLIER 34000

Le Marché Immobilier dans l'Ancien - Location - 1er semestre 2015

Publiée le 20/07/2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Forcé de constater qu'actuellement en France, les loyers moyens ont connu une baisse au 1er semestre 2015 à l'exception toutefois des biens type 5 et plus.

Les studios et appartements 1 pièce ont connu un recul de -1.2%, les 2 pièces (majoritaires sur le marché locatif) ont subi une légère baisse de -0.2%, les 3 pièces quant à eux ont vu leur loyers moyens chuter de -1%; la plus grosse baisse ayant été constaté pour les logements 4 pièces qui enregistrent un recul de -4.0%. Concernant le marché locatif des maisons, les loyers sont restés plutôt stables (-0.1%). Seule exception à la règle, les logements 5 pièces et + ont vu leur loyer moyen augmenter de +2.2%, la raison s'expliquant par une rareté sur le marché et une forte demande des familles sur ce type de logement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A quoi est dû ce recul?

On trouve plusieurs raisons à phénomène de recul. D'une part, certains locataires, compte tenu du contexte économique actuel ont choisi de reporter leur projet de déménagement, la où d'autres, compte tenu des taux d'intérêt historiquement bas, ont choisi de se tourner vers l'acquisition. D'autre part, on constate que les plus jeunes choisissent de ne pas quitter le logement familial.

Dans un contexte de baisse généralisée des loyers, la pertinence de l'encadrement des loyers laisse le débat ouvert, tant le marché se régule naturellement.

 

Quelle évolution du marché locatif sur les 10 dernières années?

La ou l'inflation a progressé de 13.1%, on constate que la progression des loyers elle n'aura été que de 6.8%. En d'autres termes, les loyers sont en recul de -6.3% en euros.

Qu'il s'agissent des studios et 1 pièce (+8.6% d'augmentation du loyer, qui reste inférieure de -4.5% par rapport à l'inflation), des 2 pièces (+6.8% d'augmentation du loyer, qui reste inférieure de -6.3% par rapport à l'inflation), des 3 pièces (+4.5% d'augmentation du loyer, qui reste inférieure de -8.6% par rapport à l'inflation) ou bien des 4 pièces (+1.7% d'augmentation du loyer, qui reste inférieure de -11.4% par rapport à l'inflation), on dénote une baisse de leur loyer moyen en Euros constants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus particulièrement sur Montpellier et son agglomération:

Entre 2014 et 2015, les studios et appartements 1 pièce ont connu un recul de -4.0%, les 2 pièces (majoritaires sur le marché locatif) ont subi une légère augmentation de + 1.4%, les 3 pièces quant à eux ont vu leur loyers moyens évoluer de +0.9%; la plus forte hausse ayant été constaté pour les logements 4 pièces qui enregistrent une hausse de +4.8%. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui sont les nouveaux bailleurs?

Depuis 2012, le marché de l'investissement locatif a enregistré plus de 150 000 transactions. Majoritairement, les retraités qui représentent 25.5% des propriétaires bailleurs. La raison? l'allongement de l'espérance de vie associé à l'incertitude du montant de leur pension retraite les poussent à constituer des revenus complémentaires. Les employés/ouvriers arrivent en seconde place (18%), là aussi afin de se constituer un revenu complémentaire. Les cadres supérieurs et les professions libérales ne représentent que 12.5% de ce marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui sont les nouveaux locataires?

Les moins de trente ans qui représentaient près d'une location sur deux voit leur part diminuer (essentiellement compte tenu des raisons que nous evoquions plus haut). A l'inverse, les quadragénaires et quiquagénaires voit leur part augmenter pour représenter désormais 25% des candidats locataires. Les trentenaires eux se stabilise autour de 22%.

La part des jeunes locataires, bien que toujours majoritaire enregistre tout de même une baisse de -9% au 1er semestre. Bien que les jeunes locataires ont tendance à rester davantage chez leurs parents, cette baisse est à pondérer compte tenu du fait que cette catégorie qui regroupe les étudiants (plus actifs dans leur recherche sur le 2nd semestre).

La part des plus de 60 ans, qui se relogent généralement dans des surfaces plus petites, enregistre un recul de 5.6%.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il convient tout de même de noter que, quelque soit la tranche d'âge, les revenus des locataires ont diminué entrainant des conséquences sur la solvabilité des dossiers ce qui impacte le délai de relocation des biens. L'arrivée du dospositif d'encadrement des loyers ne va pas inciter non plus les propriétaires-bailleurs à réaliser des travaux pourtant parfois nécessaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les employés et ouvriers représentent toujours la catégorie la plus importante des nouveaux locataires, leur part est en progression par rapport à l'année 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment se répartissent les locations en France?

Les biens les plus loués sont les 2 pièces et les 3 pièces. Les studios enregistrent quant à eux une légère baisse (-3.4% au 1er semestre 2015) et représentent 20% du marché locatif. Cette baisse peut s'expliquer en raison de la saisonnalité de ce type d'appartement, essentiellement loués par les étudiants à partir de fin Juin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Dossier Presse Location - CENTURY 21 France - Juillet 2015

Notre actualité