Le Regard Eurogestrim : Syndic De Copropriété : Quelles Missions, Quel Coût ?

Publié le 20/07/2021
SI VOUS ÊTES PROPRIÉTAIRE OU LOCATAIRE D’UN APPARTEMENT OU D’UNE MAISON EN COPROPRIÉTÉ, VOUS AVEZ CERTAINEMENT DÉJÀ ÉTÉ EN CONTACT AVEC VOTRE SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ EN DIRECT OU VIA UNE COMMUNICATION À DISTANCE. QUELLES SONT SES MISSIONS ? COMBIEN LE PAYER ? RENCONTRE AVEC DIDIER BRAULT, CONSULTANT MANAGEMENT SENIOR EN CHARGE DE L’ACTIVITÉ SYNDIC DU RÉSEAU CENTURY 21.

Qui est le syndic professionnel de copropriété ?

Le syndic professionnel de copropriété est le représentant légal des copropriétaires. Il gère l’administration et les finances de la copropriété ; il s’assure du bon maintien en état des parties communes. « Chez CENTURY 21, nous définissons sa feuille de route autour de 3 missions vis à vis de ses clients : communication (50%), technique (30%) et juridique (20%). Au quotidien, il doit informer les membres du conseil syndical et indirectement chaque copropriétaire de ce qu’il fait pour la copropriété -il n’y a pas que l’Assemblée générale une fois par an !-. Nous préconisons l’organisation suivante : être disponible en matinée pour ses clients pour répondre aux appels téléphoniques et aux mails, les recevoir en direct et l’après-midi, se consacrer aux visites de chantiers et des différents immeubles. C’est avant tout une femme ou un homme de contact, présent sur le terrain. Professionnel au profil généraliste diplômé de l’enseignement supérieur (droit, économie, finances, lettres, commercial) ou technicien du bâtiment, il s’appuie sur des spécialistes (avocats, huissiers, architectes, autres profils techniques) dont il est le chef d’orchestre. Après consultation, il doit pouvoir émettre un avis et faire preuve de synthèse pour action. Il est épaulé par un comptable. »

Pourquoi choisir CENTURY 21 pour gérer une copropriété ?

« Le métier de syndic est exercé par plus de 300 professionnels répartis dans 130 des 915 agences CENTURY 21 qui gèrent plus de 100 000 lots (appartements/maisons/locaux commerciaux). Nos gestionnaires de copropriété, assistants gestionnaires et comptables sont des professionnels formés, animés au quotidien par une exigence de qualité de services et la satisfaction des clients. Pour rester disponibles pour les copropriétaires, nos gestionnaires n’assurent en moyenne le suivi que de 40 immeubles totalisant environ 600 à 650 lots ou appartements/locaux commerciaux. Cela peut paraître beaucoup mais c’est bien en deçà des chiffres habituellement observés dans la profession qui expliquent souvent le burn-out et le turn-over des gestionnaires au nombre des griefs émis par les copropriétaires contre la profession. J’aime à dire que le syndic est le gestionnaire de votre patrimoine. En effet, le bon suivi de l’entretien des équipements, des travaux courants ou exceptionnels (votés en AG) ou encore la présence d’employés (concierge, espaces verts) contribuent à la valorisation d’un bien acheté en résidence principale, secondaire ou un investissement locatif. »

Une profession réglementée : contrat de syndic type et rémunération


Outre la formation et la possession d’une carte professionnelle de Syndic de copropriété*, le métier de syndic est réglementé.

Le décret d’application du 26 mars 2015 de la loi Alur rend obligatoire un contrat de syndic type imposé et commun à tous les professionnels.
Les règles de rémunération y sont également précisées. Elles se décomposent en deux parties :
- les honoraires forfaitaires qui correspondent à la rémunération pour la mission de base du syndic. Ces honoraires varient en fonction de la région, de la ville, du nombre de lots de la copropriété (appartements/commerces) et de ses spécificités en termes d’équipements techniques (chauffage collectif, ascenseurs, télésurveillance, espaces verts, piscine, courts de tennis…) et la présence ou non de salariés dans la copropriété.

- la partie annexe de la rémunération est limitée aux 35 cas détaillés (ex. suivi dégâts des eaux, travaux importants votés en assemblée, contentieux …) et encadrés dans le contrat de syndic type.

Le coût moyen d’un syndic professionnel est de 150 à 180 euros hors taxe par lot à l’année soit 12 euros HT par mois.

Le contrat de votre syndic de copropriété actuel arrive à échéance et vous souhaitez nous consulter ? Vous avez des questions ? Prenez contact avec notre équipe. Proximité, transparence et réactivité sont nos maîtres-mots. A bientôt.

Parlons de vous, parlons biens *en savoir plus Syndic de copropriété sur www.service-public.fr

Source : https://www.century21.fr/edito/article/syndic-de-copropriete-quelles-missions-quel-cout/?fbclid=IwAR0ocjjizDrHX3iyAMd4c2-VhnjAhJCKIOS7620vgB_pxBsRlb8VH88g3Qg PAR CHRISTEL VILLEDIEU PUBLIÉ LE 03/06/2021 - MIS À JOUR LE 09/06/2021

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous