Le Regard Eurogestrim : La Plus-Value Immobilière

Publié le 11/05/2021
Par définition pure et simple, la plus-value c’est  l’augmentation de la valeur d’un bien n’ayant subi aucune modification.

 

Lorsque l’on vend un bien, il arrive que l’on réalise une plus-value. Elle se matérialise par la différence de gain « positif » entre le prix d’achat et le prix de revente d’un même bien.

On parle de plus-value immobilière lorsqu’il s’agit d’un bien reçu par succession ou donation.

Elle est exonérée d’impôt pour une résidence principale et est imposée à l'impôt sur le revenu au taux de 19 % pour une résidence secondaire. En fonction de la durée de detention du bien, un taux d'abattement s'applique. Si le montant de la plus-value est supérieur à 50 000€, un taxe supplémentaire s'applique.   

Il y a plusieurs critères qui rendent une plus-value imposable :

  • Il doit s’agir impérativement de la vente ou d’une cession d’un bien à titre onéreux
  • Le bien ne doit pas faire l’objet d’une quelconque exonération
  • Le montant de la plus-value doit être positif

 

Dans certains cas, la plus-value peut faire l’objet d’exonération :

  • Vente de sa résidence principale
  • La durée de détention d’un bien.
  • Si on n’est pas propriétaire de sa résidence principale, il y a des cas d’exonération lors de la vente de sa résidence secondaire.
  • Vente égale ou inférieur à 15 000€

Pour plus de détails et de renseignements sur les cas d’exonération et de calcul de la plus-value, beaucoup de sites sont à votre disposition, dont notamment le site officiel de l’administration française : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10864

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous